• NEPAD et PDDAA face à l’Afrique !

    Les parlementaires de la Cédéao, de l'AWEPA et du Bundestag réfléchissent au Bénin !

    Le séminaire international qui s'est ouvert ce jour mercredi 03 octobre 2007 à Cotonou au Bénin Marina Hôtel se propose de réfléchir sur le rôle des députés pour l'atteinte des objectifs fixés pour le Nouveau Partenariat pour le développement ( NEPAD) et le programme détaillé pour le développement de l'agriculture africaine ( PDDAA). Ouvert par le Ministre d'Etat, chargé de l'économie et du développement, Irénéé Koukpaki, représentant le Chef de l'Etat béninois, le Dr. Boni Yayi, le séminaire auquel prennent part les parlementaires béninois, européens, et de la sous région, vise à renforcer le rôle du suivi parlementaire et du contrôle budgétaire dans le développement africain, dans les cas du NEPAD ET du PDDAA. Le rôle des parlementaires dans le processus démocratique en Afrique s'avère indispensable face aux défis de la pauvreté qui sévit ; « Votre présence au Bénin témoigne de la conscience élevée que vous avez du rôle incontournable du député dans l'édification d'une société démocratique et prospère », a dit le Président de l'Assemblée Nationale, Mathurin Coffi Nago, aux participants à ce séminaire.

    Adopté à Lusaka le 11 juillet 2001 par les Ches d'Eta et de Gouvernement, le NEPAD s'appuie sur le développement et la modernisation du secteur agricole ; le NEPAD est donc un instrument pour rompre avec la pauvreté. Le ministre Koukpaki dira à l'ouverture du séminaire que : « L'agriculture et l'environnement sont placés en ligne de mire de l'agenda du NEPAD ».L'Afrique devra s'approprier normalement cet outil pour développer son agriculture. C'est donc après les communications sur « le rôle des parlementaires sur le processus du NEPAD », d'une part, et « le suivi parlementaire et contrôle du Budget », « les parlementaires et les défis pour le futur développement durable du changement climatique et le secteur vert », d'autre part que le Président de l'Assemblée Nationale du Bénin, Mathurin Nago a fait savoir que « le NEPAD et le PDDAA constituent aujourd'hui le socle sur lequel l'Afrique devait se bâtir ». Le choix du Bénin pour abriter ce séminaire qui prend fin demain jeudi 04 octobre 2007 est dû à ses avancées démocratiques ces dernières années et à son offensive diplomatique à travers sa participation aux actions du NEPAD.

    L'AWEPA organisatrice dudit séminaire, est une organisation non gouvernementale internationale qui travaille en Afrique dans une perspective de développement visant à renforcer les fonctions principales des Parlements que ce soit au niveau du contrôle que les parlements doivent exercer sur l'exécutif au niveau de la représentativité la population et enfin au niveau du législatif. L'association compte 1500 membres dont les parlementaires actuels et anciens issus de presque tous les pays membres de l'Union Européenne, ainsi que de la Norvège, de la Suisse et du Parlement européen. Par Martin Aïhonnou.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :