• Burkina-Faso/ Blaise Compaoré dans le confort d'une ordonnance

    . <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

    Le rejet du projet de loi de ratification des accords de financement entre le Burkina-Faso et les partenaires techniques et financiers par les parlementaires burkinabè réunis en séance plénière le mardi 16 décembre 2008, ouvre la voix d'ordonnance au Président Blaise Compaoré. A cet effet les députés se sont penchés ce mercredi 17 décembre 2008 sur un texte portant « habilitation du Gouvernement à autoriser par voie d'ordonnance la ratification desdits accords ". La loi d'habilitation a été donc votée par 95 voix pour et 8 contre. L'explication de vote donnée par les députés du groupe parlementaire Alliance-Démocratie et Justice laisse comprendre qu'une telle loi dépouille le Parlement de ses prérogatives législatives.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :