• Bulletin spécial de l'Institut ¨Panos Afrique de l'ouest !



    >
    > SOLIDARITE AVEC LA GUINEE
    > Marche contre la répression à Conakry
    >
    > Les participants guinéens au Fsm ont organisé,
    > hier mardi, une marche pour protester contre la
    > répression qui sévit dans leur pays. A l'annonce
    > d'une vingtaine de morts, après une semaine de
    > troubles à Conakry, consécutive à une grève
    > générale, la manifestation a été programmée de
    > manière spontanée. Plusieurs dizaines de personnes
    > ont marché autour du stade de Kasarani où se tient
    > le Fsm, lançant des slogans hostiles au régime du
    > président Lansana Conté et arborant des pancartes.
    > Plusieurs personnes se jointes aux manifestants
    > guinéens, dans la procession est partie du stand du
    > Forum social africain.
    > La crise en Guinée est partie d'une grève générale
    > déclenchée il y a deux semaines contre la vie chère.
    > Elle s'est transformée en contestation contre le
    > régime de Conté, s'avivant après président guinéen a
    > fait libérer personnellement un de ses amis,
    > opérateur économique de sont état, poursuivi par la
    > justice pour détournement de deniers publics.
    >
    > MARCHE DES FEMMES
    > Mobilisation pour un autre monde
    >
    > Les femmes se sont signalées hier sur le site du
    > Fsm, par une marche pour un monde meilleur. Elles
    > étaient quelques centaines, derrière des banderoles
    > affichant «Gender equality to end poverty», «Africa
    > is not for sale! Our world is not for sale, the
    > gender and trade Network in Africa, Putting women
    > and men first not profit”, etc. Le plus visible
    > était cependant ces visières découpées en formes de
    > lèvres aux couleurs rouge-vif, qu'elles portaient au
    > front. Une bouche pour revendiquer et ne plus se
    > taire.
    > La marche a épousé le pourtour du stade de Kasarani,
    > se terminant par quelques discours et une mêlée
    > joyeuse sur les airs de la célèbre chanson «I will
    > survive».
    >
    > MANIFS
    > Le comité d'organisation essuie colère sur colère
    >
    > Depuis hier, l'accès au site du Forum social
    > mondial est gratuit. Les nombreuses protestations
    > ont poussé les membres du comité d'organisation à
    > supprimer la décision de faire payer 50 Kenyan
    > Shillings aux personnes désireuses d'accéder au
    > stade de Kasarani, où se tient le forum. Pour eux,
    > la journée a été difficile. Leur point de presse
    > quotidien a été perturbé par des manifestants qui
    > exigeaient la gratuité de l'entrée. Par la suite,
    > ils ont dû entendre les cris de colère d'un groupe
    > de personnes manifestant contre la cherté des prix
    > pour la restauration sur le site. De même,
    > l'opérateur de téléphonie mobile Celtel, principal
    > sponsor du Fsm 2007, a été pris à partie, sa
    > présence étant jugée contraire à l'esprit d'un
    > mouvement altermondialiste opposé à l'emprise des
    > multinationales.
    > Ce mercredi matin, des dizaines de jeunes ont encore
    > occupé pendant plusieurs minutes l'un des principaux
    > restaurant du site, pour protester une nouvelle fois
    > contre les tarifs jugés élevés pour la restauration.
    > Après la manifestation, les restaurateurs se sont
    > empressés de vider les lieux.
    >
    > MOUVEMENT DES JEUNES
    > Les exclus du forum
    >
    > Pour les jeunes du mouvement social mondial, les
    > organisateurs du Fsm devraient revoir leur copie.
    > Installé dans un coin reculé de l'immense complexe
    > sportif de Kasarani, ils disent sentir le forum se
    > passer en les excluant de tout. Qui plus est, le
    > camp est payant, réduisant ainsi les possibilités de
    > brassage avec les populations locales et
    > d'animation. Pour le coordinateur du mouvement des
    > jeunes au sein du Forum social africain, la faute
    > revient au comité d'organisation local qui «a décidé
    > unilatéralement, sans se concerter avec le conseil
    > mondial, sans consulter la commission de la jeunesse
    > d'en faire un camp payant. C'est du jamais vu.
    > Demander aux jeunes de payer 10 dollars, soit près
    > de 700 shillings par jour, c'est exorbitant», se
    > plaint Diakalia Ouattara.
    > Le camp des jeunes est constitué de cent tentes,
    > dont soixante-dix pour les hommes et trente pour les
    > femmes. Chez les premiers, moins de dix tentes
    > accueillent du monde. Chez les secondes, vingt-huit
    > des trente tentes sont vides. Mille participants
    > étaient attendus, mais on est loin du compte. Le
    > camp est loin de son caractère coloré, joyeux,
    > offrant un brassage de multiples nationalités. Les
    > rares jeunes qu'on rencontre sont Vénézuéliens,
    > Brésiliens, Italiens, Tanzaniens, Ougandais et
    > Kenyans.
    >
    > INDIGENOUS KENYANS GROUP DESPAIR OVER LAND LOSS
    >
    > The plight of about 3000 indigenous Kenyans, on
    > the verge of losing their land has come to the fore
    > at the Kenyan WSF. They claimed that they are fast
    > losing their means of survival to internal
    > displacement by American investors. The investors
    > under the Dominion group of companies are reported
    > to have bought off a bigger part of the Yala area of
    > Siala district, West off Kenya, where the people
    > live and earn their bread through farming.
    > Rapudo Hawl, a community mobilizer in the 'Friends
    > of Yala Swamp', told the African Flame that the
    > investors had taken the land and set up a plant for
    > rice growing in Yala river, the district source of
    > Fish farming; without any prper compensation to the
    > dwellers.
    >
    > HEALTH BURDGET
    > African Leaders Challenged
    >
    > Health campaigners and activists led by 2004 Nobel
    > Laureate, Prof. Wangari Maathai, have petitioned the
    > African Union member states for failing to honor
    > their 15 per cent pledge of their annual budgets on
    > health care. The facts became public knowledge on
    > the second day of the WSF. The petition comes ahead
    > of the forthcoming AU Head of State and Government
    > summit in Addis Ababa.
    > The petition by South African Nobel Laureate Arch
    > Bishop Desmond Tutu, but signed on his behalf by
    > Prof. Wangari calls for African leaders to act fast
    > and implement their pledges in a bid to reverse the
    > ugly trends of treatable diseases in Africa. “We
    > write to appeal to you to act without further delay
    > on arguably the most crucial challenges African
    > leaders will have to confront in modern times, that
    > of taking immediate and concrete actions to end the
    > tragic loss of an estimated 8million African lives
    > annually to preventable, treatable or manageable
    > diseases, illnesses and health conditions”, the
    > petition read in part.
    >
    > WSF IN AFRICA IS NOT A MIRACLE
    >
    > The importance of Africa hosting the 2007 World
    > Social Forum was again emphasized yesterday, on the
    > third day of the forum. Organizers say it is only
    > from the continent of Africa that another world can
    > be made possible as alluded to the objectives of the
    > WSF. Speaking at joint press conference, Moema
    > Miranda, Odour Ongwen, Taoufic Ben Abdallah and
    > Edward Oyugi, members of the organization committee
    > said following several years of exploitation, a new
    > world could emerge only from the African Continent.
    > “Our being here on this continent is not a miracle,
    > but a result of a long time consultations and deep
    > hard work”, said Moema Miranda of Brazil as she
    > extolled the virtues of the presence of the world on
    > the African continent. She called for a South-South
    > dialogs and engagement with the North in order to
    > bridge the gaps.
    >
    >
    >
    > AUTRES INFORMATIONS
    >
    >
    > vol au centre de presse : La correspondante de
    > l'Afp dépouillée
    > Camp des jeunes : L'avenir n'est pas content
    > Fórum Social Mundial : Esperança para Moçambique
    > Mamadou FAYE, Directeur de la dette et de
    > l'investissement au Sénégal : « Le débiteur ne peut
    > refuser de payer »
    > Dette et pauvreté : l'Ue contre le développement
    > Dette et pauvreté : Le fardeau de tous les temps ?
    >
    > LE FSM A Kasarani : Un kaléidoscope du monde
    > Jovens africanos se mobilizam contra os APEs
    >
    >
    > Voir aussi sur le site web de Flamme d'Afrique:
    > http://flamme.panos-ao.org
    >
    >
    > ========================================================================
    >
    > EQUIPE REDACTIONNELLE
    >
    > Comité éditorial
    >
    === message truncated ===> _______________________________________________
    > Fsm mailing list
    > Fsm@panosaudio.org
    > https://listes.globenet.org/listinfo/fsm
    >

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :