• Bénin/ Nago harcelé par l'opposition parlementaire

     L' opposition parlementaire tient mordicus que la gestion et les activités du président de l'Assemblée Nationale, le professeur Mathurin Nago, soient passées au crible à travers une mission d'enquête parlementaire qui sera commise à cet effet. Le mardi 30 septembre 2008 à la faveur du vote du budget prévisionnel de l'Institution évalué à 8.181.634.308 fca, les députés de l'opposition par le truchement d'une déclaration lue par le groupe parlementaire Prd-Prs, les députés dudit groupe constatent que le président Nago use des subterfuges pour ne pas programmer la session extraordinaire demandée par une trentaine de députés qui ont exigé que la commission des lois statue sur une proposition de résolution de destitution. Pour étoffer leurs arguments, ils estiment que c'est pour une question de bonne gouvernance que la procédure doit suivre son cours étant donné que le rapport d'activité du président de l'Assemblée a été rejeté le 25 avril 2008, et que n'ayant pas été compris ils ont été vilipendés par Presse interposées mettant en mal l'image du Parlement. Par ailleurs dans la déclaration qui a été lue à l'hémicycle, ils mettent le président Nago au défi de mettre en jeu son sens de l'honneur pour que plus tard le 6 octobre, une session extraordinaire soit convoquée pour fin et cause. Aussitôt après que la déclaration a été lue le président Mathurin Nago qui a semblé prendre la mesure des choses a voulu convoquer pour le vendredi 03 octobre 2008 la 8è session extraordinaire pour couper cours à tous préjugés; mais n'ayant pas obtenu le quorum, l'ouverture de la 8è session extraordinaire a été reportée sine die.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :