• Bénin/ 4 avocats interpellent le chef de l'Etat sur l'immixtion du gouvernement dans le judiciaire

    Infos express: Le conseil des avocats: Maîtres Joseph Djogbénou, Prosper Ahounou, Zacharie Zambaou, Aboubakar Baparapé, avocats au barreau de Cotonou, assurant la défense de la famille du cadre du ministère de l'Economie et des Finances, Pierre Urbain-Dangnivo, disparu depuis le 17 août 2010 a adressé ce jour une correspondance au chef de l'Etat béninois, mle Dr Boni Yayi pour dénonçer les immixtions répétées du gouvernement dans l'affaire appelée affaire Dangnivo. en stigmatisant les insinuations du gouvernement à travers un communiqué du conseil extraordinaire des ministres, le conseil des avocats écrit " On voit bien, qu’en cette affaire, le gouvernement instruit, le juge tient la mémoire, assure la plume. Cela est déjà une pathologie démocratique, en forme d’immixtion flagrante dans les affaires judiciaires sur laquelle les ordres professionnels auraient dû élever les plus vigoureuses protestations ''. Au total le conseil résume les dites insinuations et écrit: " alors que le gouvernement travaille pour le règlement d’un dossier pénal en faisant appel à la coopération internationale, les victimes s’opposent et font « obstruction », parce que mal conseillées par des Avocats auxquels il faut rappeler le respect de leur déontologie et dont il faut s’assurer la compétence, la probité, le dévouement, la loyauté, puisque, en leur qualité établie de « citoyens chargés d’une fonction publique ou élus à une fonction politique », ils doivent rechercher l’intérêt et le respect du bien commun". La correspondance s'est achevée par la volonté des avocats à contribuer, à l’intérieur du cadre judiciaire, et aux côtés de la famille DANGNIVO, à la manifestation de la vérité.

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :